Bulletin août 2020

Bonjour!

J'espère que vous êtes tous en bonne santé et que vous avez prévu de vous détendre ce mois-ci avant le défi du trimestre d'automne, pour ceux qui retournent à l'enseignement. Je suis désolé que nous manquions de nous voir en personne cet automne, mais j'ai hâte de vous voir tous à Winnipeg en 2021, où nous célébrerons le cinquantième anniversaire de notre société. L'année suivante, nous nous retrouverons à Ottawa et, en 2022, à Montréal.

Vous avez maintenant reçu un avis de cotisation. J'espère que les professeurs à plein temps paieront leur cotisation rapidement afin que notre santé financière annuelle, ainsi que tout le reste, ne soit pas compromise par Covid. Les cotisations des professeurs et des étudiants de troisième cycle qui ne sont pas titulaires sont supprimées cette année, mais nous vous prions de bien vouloir nous communiquer vos informations afin que nous puissions tenir nos listes à jour.

Par ailleurs, nous avons eu le plaisir de décerner deux bourses DW Smith ce printemps. Le comité d'attribution a estimé que deux dossiers étaient tout aussi méritants, dans un domaine d'application très fort — le plus important de mes trois années de présidence. Vous trouverez ci-dessous des extraits du rapport du comité sur les candidatures gagnantes. Félicitations, Jacinthe et Willow!

Jacinthe De Montigne, « La perception du Canada dans l'opinion publique anglaise et française au midi du XVIIIe siècle (1754–1763). ». Ce projet novateur interrogera la perception du Canada dans l'opinion publique, tant anglaise que française, depuis le début de la guerre de la Conquête (1754) jusqu'à la signature du traité de Paris (1763), visant notamment à définir les éléments, dans les politiques impériales des deux principaux belligérants, qui soutenaient l'argument en faveur de la conquête ou du maintien du Canada.

Willow White, « Dramatisation des femmes indigènes d'Amérique du Nord sur la scène londonienne du XVIIIe siècle : La complainte de la veuve d'Aphra Behn ; ou, L'histoire du bacon en Virginie (1690) ». Ce projet examine la représentation des femmes indigènes dans les drames du XVIIIe siècle, en prenant comme point de départ The Widow Ranter, or the History of Bacon in Virginia (1690) d'Aphra Behn. White a l'intention d'analyser le trope germinatif de la « princesse indienne » dans cette première pièce, afin de pouvoir retracer son évolution dans les pièces ultérieures, en particulier celles des femmes dramaturges.

Autre bonne nouvelle : nous avons créé un nouveau prix cette année, le prix Keymer CSECS, qui permet à un étudiant diplômé qui étudie au Royaume-Uni ou qui est citoyen britannique de se rendre à la réunion annuelle de la CSECS. Cette année, le prix a été décerné à Amelia Mills, pour son article intitulé « Women's access to scientific learning : Entretiens sur la pluralité des mondes de Bernard Le Bovier de Fontenelle (1686) et Aphra Behn, A Discovery of New Worlds (1688) ». Nous attendons avec impatience de l'entendre l'année prochaine ! Merci beaucoup à Tom Keymer pour son généreux soutien.

Et merci également aux membres du Comité des bourses pour le temps qu'ils ont consacré à l'attribution de ces prix.

En juin, nous avons signé la déclaration de l'ASECS sur le meurtre de George Floyd et la persistance du racisme en Amérique. J'attire votre attention sur les ressources utiles pour l'enseignement antiraciste rassemblées par l'ASECS, que vous pouvez trouver *ici.

Entre-temps, notre comité ad hoc sur l'indigénéité a compilé une *liste de lectures (.docx) pour les membres à la recherche de bourses d'études sur les sujets de la colonisation et des études indigènes.

Je consulterai l'exécutif au début de l'automne sur la possibilité d'une assemblée générale annuelle virtuelle. En plus des rapports réguliers de l'exécutif, deux points méritent notre attention.

  1. Le premier est la désignation de notre nouveau prix de la rédaction Lumen. L'année dernière, quatre noms ont été proposés : John Baird, April London, David A. Trott et Isobel Grundy. Si vous souhaitez qu'un nom supplémentaire soit inscrit sur le bulletin de vote, veuillez m'envoyer un court paragraphe de nomination. Je ferai circuler les paragraphes de nomination et nous voterons par bulletin électronique.
  2. Le second est le vote de notre nouveau président. Je suis très heureux d'annoncer que Joel Castonguay-Belanger a accepté de servir, à compter du 1er juillet 2021.

Si vous avez d'autres questions à me soumettre, n'hésitez pas à me contacter.

Je vous souhaite tout le succès possible en ces temps difficiles,

Sincèrement,

Alison Conway
Présidente